Exposition photos

Passages 

Mireille Neuberg

du vendredi 11 mai au dimanche 10 juin à la Maison de la Culture à Arlon

« Au travers de ses balades dans les villes d’Europe, Mireille accompagne le visiteur pour l’immobiliser un instant à la frontière de l’universel et de l’intime.

Les ruelles, couloirs, escaliers, portes et arrière-cours sont autant d’espaces, de symétries et de volumes dans lesquels les silhouettes, les corps ou le souvenir de leur passage suscitent surprise et émotion contrastées.

Le passage cesse alors d’être le lieu, il est l’Autre. »

 
La Maison de la Culture est ouverte au public :
du mardi au vendredi, de 9h à 12h et de 13h à 18h
le lundi de 14h à 18h 
et une heure avant le début de chaque spectacle. (tél : +32 63 245850)
Site à visiter : www.maison-culture-arlon.be

 

 

Le passeur de lumière

« … en funambule oscillant entre le ciel et l’ombre… « 

Le passeur de lumière – Bernard Tirtiaux

 

« La lumière est diffuse », dit Rosal de Sainte-Croix au jeune Nivard de Chassepierre. « Elle est fugace, changeante, capricieuse. Elle a toutes les ruses. Jamais tu ne seras satisfait de ton ouvrage, si beau soit-il. Jamais tu n’auras assez de couleurs dans tes casiers pour donner vie à un vitrail comme tu le souhaites. Jamais tu n’auras la certitude de colorer juste comme on chante juste. Qu’importe ! Tes pas partent du feu et tu dois atteindre le feu, devenir un Maître en ton art, l’artisan accompli du grand oeuvre, l’Adepte ». Nivard ne crut pas le chevalier. Il avait tort. Animé par une passion presque charnelle pour le verre et ses sortilèges, obligé d’aller jusqu’en Orient pour compléter sa palette de couleurs, ses vitraux orneront bientôt toutes les plus grandes cathédrales d’Europe. La quête déchirée de ce « passeur de lumière » sera alors celle d’un artisan sublime placé en funambule entre le ciel et l’ombre…